Fonctionnement de l'IO-Link

Comment fonctionne l’interface de communication IO-Link des pressostats WIKA PSD-4 et PSD-30 ? L’IO-Link est une connexion point à point (c’est-à-dire pas un nouveau bus de terrain) entre le capteur / actionneur et un maître de bus de terrain tel qu’un automate.

L’alimentation de l’instrument de mesure type PSD-4 ou PSD-30 (broche 1 et broche 3) et de la transmission du signal (broche 4) utilise une connexion à 3 conducteurs, qui est typique et normalisée au niveau du terrain. La transmission du signal se fait initialement de manière classique, c’est-à-dire sans IO-Link dans le mode dit SIO (mode IO standard). Ce n’est qu’après un « réveil » effectué via le maître IO-Link en utilisant une commande définie, que la communication IO-Link numérique est démarrée.

Les paquets de données normalisés sont ensuite échangés de manière bidirectionnelle via un protocole série. Les paramètres de configuration peuvent maintenant être transmis du système central au capteur et les valeurs de mesure et les données de diagnostic du capteur au système de commande. La fonctionnalité IO-Link du capteur est représentée dans un fichier de description d’appareil (IODD – Description de l’appareil IO-Link, fichier xml) et doit être enregistrée dans l’outil d’interprétation IO-Link utilisé.

Informations techniques pour IO-Link:

Débit : 4.8 / 38.4 / 230.4 kbaud Max.

Longueur de câble : 20 m, non blindé

Durée de cycle typique : 2 ms

Type de connexion : point à point, série, bidirectionnelle, semi-duplex

Connecteurs standard : M5, M8, M12

Pour plus de détails sur l’IO-Link, rendez-vous sur la page du site


Laisser une réponse