Le réglage des points de commutation d’un pressostat électronique pour une application dans le domaine du vide n’est pas une tâche évidente. L’article suivant explique ce qu’il faut prendre en compte lors de ce réglage. Il s’agit d’un pressostat avec une fonction d’hystérésis. Les instruments dotés de cette configuration sont le plus souvent installés dans des applications industrielles.

Les pressostats électroniques, tels que les modèles PSD-4 et PSD-4-ECO de WIKA ou le capteur de pression A-1200 avec IO-Link, fonctionnent en mode “normalement fermé” ou “normalement ouvert”, selon la tâche à effectuer. Les graphiques suivants illustrent les deux fonctions de commutation avec les points de commutation et de réinitialisation respectifs :

En principe, la règle suivante s’applique : Le point de commutation (SP) est plus grand que le point de réinitialisation (RP) et le début de la plage de mesure (LRV) est toujours plus petit que la fin de la plage de mesure (URV). Cette règle est facilement compréhensible pour les réglages en pressions d’air ambiantes.

Exemple : Contrôle d’une pompe à vide

En revanche, le réglage des points de commutation dans la plage de vide demande plus d’attention. Pour illustrer cela, prenons par exemple la commande d’une pompe à vide qui doit maintenir un vide entre -0,7 bar et -0,5 bar. Pour la tâche décrite, nous choisissons un pressostat avec une plage de mesure de -1 … 0 bar.

Le début de la plage de mesure (LRV) est donc de -1 bar, la fin de la plage de mesure (URV) de 0 bar. Cela signifie que : à 0 bar (= début du fonctionnement), le commutateur doit être fermé, afin de mettre en marche la pompe à vide. Si la pression descend à -0,7 bar, l’interrupteur doit s’ouvrir et arrêter la pompe. Dès que la pression atteint la valeur limite supérieure de -0,5 bar, la pompe doit à nouveau se mettre en marche et fonctionner jusqu’à ce que la pression ait à nouveau chuté à -0,7 bar.

Comment les points de commutation doivent-ils être réglés dans cette plage de vide ? Prenons les deux images et traduisons LRV et URV :

Ici, il est clair que la fonction “normalement ouverte” doit être sélectionnée, sinon la pompe ne se mettrait pas en marche. Après avoir entré les points de commutation, on obtient le schéma qui montre le fonctionnement du pressostat conformément à l’exemple :

Note

Vous trouverez des informations sur les pressostats électroniques de WIKA sur notre site Internet. Si vous avez des questions, votre interlocuteur se fera un plaisir de vous aider.



Laisser une réponse