capteur de pression absolue ou relative

Dans la plupart des applications, une mesure de la pression relative est nécessaire et, par conséquent, les capteurs de pression et les transmetteurs de pression qui mesurent la pression par rapport à la pression ambiante dominante sont couramment utilisés. Ces capteurs de pression possèdent généralement un orifice de mise à l’atmosphère pour permettre à la pression ambiante d’agir sur l’extrémité arrière de l’élément du capteur.

Les capteurs de pression électroniques mesurent habituellement le changement de pression par la déformation d’une membrane. Si cette membrane est exposée à la pression du process d’un côté et est « mise à l’atmosphère » de l’autre côté (et donc exposée à la pression ambiante), la déformation est réduite de cette pression ambiante exactement. Par conséquent, le résultat de la mesure est une différence de pression entre la pression du process mesurée et la pression ambiante au moment de la mesure. Cette pression ambiante peut fluctuer avec une valeur allant jusqu’à +/- 30 mbar en raison des conditions météorologiques réelles, et jusqu’à 200 mbar en raison de l’emplacement (différence de pression entre le niveau de la mer et 2 000 m). Pour les applications où les conditions d’utilisation sont difficiles (telles que la découpe par jet d’eau), des capteurs de pression « non mis à l’atmosphère » ou « scellés » sont utilisés, c’est-à-dire que le boîtier de ces capteurs de pression est scellé pendant la fabrication.

Les applications typiques sont des applications fonctionnant avec des hautes pressions dans l’hydraulique mobile ou des utilisations du même genre, où une plage de pression de 400 bar ou + est courante. Si, dans de tels cas, on utilise un capteur de pression scellé (ou «non mis à l’atmosphère») pour augmenter sa fiabilité dans de telles conditions défavorables, la question est de savoir comment cela influe sur le résultat de la mesure. Étant donné que, dans de telles plages de haute pression, les fluctuations de la pression ambiante par rapport à la pression du process sont négligeables (comme nous l’avons appris plus haut, elles restent à +/- 230 mbar), il n’est pas important de savoir quelle est la pression atmosphérique et si le boîtier est scellé ou non.

water jet cutting

Découpe par jet d’eau

L’influence de la pression ambiante sur la précision de mesure, par ex. avec la découpe par jet d’eau, ne conduit pas à une erreur de mesure significative, puisque le jet d’eau atteint une pression jusqu’à 6 000 bar, et une pression ambiante variable dans la plage de +/- 230 mbar ne provoque pas d’erreur de mesure significative (0,23 / 6 000 * 100% = 0,00383%). En raison du risque élevé de pénétration d’eau et de saleté, il est recommandé d’utiliser un boîtier «non mis à l’atmosphère» pour éviter toute entrée d’eau ou de saleté dans un orifice de mise à l’atmosphère éventuel. Par conséquent, dans ce cas et dans des cas similaires, il est conseillé d’utiliser un capteur de pression relative non mis à l’atmosphère.



Laisser une réponse