Contrefaçon d'insturments WIKA

Suspicion, achat test, confiscation : une fois de plus, le département Marques & Brevets a réussi, avec l’aide de la police et de la justice, à découvrir un entrepôt contenant des produits WIKA contrefaits. Cette fois-ci, le raid visait un revendeur en Malaisie. Les autorités ont pu saisir plus de 100 manomètres présumés WIKA dans ses locaux.

Un autre succès dans la lutte contre les plagiaires

Searching warehouse

En fouillant l’entrepôt, la police malaisienne a mis la main sur plus de 100 manomètres WIKA contrefaits du modèle présenté.

Les instruments sont originaires de Chine. “Nous avions ce fabricant dans notre collimateur depuis longtemps”, déclare le chef du département Marques & Brevets. Dans ce cas particulier, les manomètres avaient clairement été envoyés en Malaisie comme des articles sans nom. Ils ont ensuite été recalibrés par une entreprise d’étalonnage – avec un indicateur de qualité inférieure bien sûr – puis étiquetés. Enfin, les appareils ont été envoyés au revendeur. WIKA utilisera toutes les possibilités judiciaires qui s’offrent à elle pour agir contre les plagiaires. Il est essentiel d’agir sans compromis afin de protéger la marque WIKA et la qualité des produits qu’elle incarne. L’accent est d’ailleurs mis ici sur la Chine.

Au cours des dernières années, les autorités locales ont coopérées activement. Le chef du département Marques & Brevets a également constaté que les entreprises chinoises soupçonnées de plagiat sont de plus en plus réticentes et ne souhaitent pas attirer l’attention sur elles. La raison en est évidente : grâce au nouveau système de “crédit social” mis en place en Chine, les fabricants reconnus coupables de contrefaçon ou d’autres infractions perdent l’accès aux trains longue distance, aux vols et au système éducatif. Pour la famille, c’est souvent une restriction très douloureuse, qui diminue le désir d’enfreindre la loi.

Note

Vous trouverez de plus amples informations sur nos produits sur le site web de WIKA. Vous souhaitez en savoir plus sur la lutte contre le plagiat ? Regardez notre vidéo (en allemand avec possibilité de sous-titres en anglais) :



2 Réponses à
  1. Theophile KAGOU

    Bonjour,
    Notre entreprise basée à Kribi au Cameroun, prépare une commande de manomètres. La procédure d’approvisionnement est basée sur un cahier de charges qui sera envoyé à un fournisseur externe.

    Comment savoir les manomètres livrés sont d’origine WIKA?

    • Sandrine Beaufils

      Bonjour Monsieur,

      Je serais tenté de vous dire que la présence du logo WIKA en partie basse du cadran du manomètre vous garantit la provenance de nos usines mais il est vrai que nous avons déjà rencontré des manomètres de contrefaçon avec un logo WIKA (pas forcément le bon d’ailleurs) sur le manomètre.
      Le marquage WIKA est également présent sur les étiquettes d’emballage des instruments (dans le cas d’emballages individuels) et sur les cartons de conditionnement.
      C’est également auprès de votre fournisseur de manomètres que vous pouvez demander des informations ; il doit pouvoir par ses documents de commande vous confirmer qu’il s’est approvisionné auprès de WIKA.

      J’espère avoir répondu à votre question,
      Cordialement
      Sandrine Beaufils


Laisser une réponse