mise à l’atmosphère d'un manomètre avec un liquide amortisseur

Les manomètres remplis de liquide offrent une excellente solution pour les applications avec de fortes vibrations et des chocs mécaniques. Ils facilitent également la lecture en amortissant les oscillations soudaines de l’aiguille et minimisent l’usure en lubrifiant tous les composants mobiles. On utilise généralement de la glycérine ou du silicone comme liquide de remplissage.

Pour les applications avec du chlore ou tout autre fluide oxydant, l’utilisateur doit envisager de remplir avec de l’huile Halocarbon®. La plupart des manomètres ont besoin d’une mise à l’atmosphère locale du boitier avant utilisation.

Mise à l’atmosphère des manomètres remplis de liquide

Les variations de température pendant le transport, le stockage ou la transformation peuvent provoquer des dilatations et des contractions du liquide de remplissage. Ces variations modifient la pression à l’intérieur du manomètre, entraînant une diminution de la précision. Dans certains cas, l’aiguille ne revient pas au point zéro après que la pression a été abaissée. Plus la plage de pression est faible, plus l’effet de ces variations est prononcé.

Pour garantir la précision, la mise à l’atmosphère doit être effectuée immédiatement après l’installation des manomètres, en particulier pour les versions dont la plage de pression est inférieure à 25 bar. Selon le process, une mise à l’atmosphère peut être nécessaire à intervalles réguliers. La mise à l’atmosphère s’effectue facilement en tournant le levier jaune sur le couvercle en haut du boîtier. Si le manomètre est installé verticalement, le levier peut être maintenu dans cette position ouverte .

Démarrage et remplissage du manomètre

Manomètre avec remplissage

Manomètre avec remplissage

Pour procéder au remplissage de l’instrument, il faut l’installer verticalement et ouvrir soigneusement le bouchon à l’aide d’un tournevis plat. La température ambiante ne doit pas dépasser la plage comprise entre 20 ºC et 29 ºC pour garantir les caractéristiques appropriées du liquide. Plus la température est basse, plus le liquide est visqueux et plus le remplissage nécessite du temps.

D’autre part, des températures ambiantes supérieures à 29°C peuvent favoriser l’entrée de bulles d’air dans le liquide. Le boitier doit être rempli d’environ 90 à 95 % du volume. Une fois le remplissage terminé, il faut laisser le manomètre « respirer » pendant un moment avant de remettre le bouchon. Enlevez ensuite toute trace de glycérine ou de silicone sur le dessus du bouchon et séchez-le avec un chiffon sec.

 

 

Manomètre à remplissage de liquide : Avantages et applications 

Les manomètres remplis de liquide offrent une excellente solution pour les applications avec de fortes vibrations et des chocs mécaniques. Ils facilitent également la lecture en amortissant les oscillations soudaines de l'aiguille et minimisent l'usure en lubrifiant tous les composants mobiles. On u

 



Laisser une réponse