Quelle est la manière la plus sûre d’isoler le process de l’instrument de mesure de pression qui y est associé ? La réponse est sans équivoque : au moyen d’une vanne d’instrumentation à deux isolements + la purge (« double block and bleed », soit « DBB »). Cette configuration, pour minimiser les risques, s’applique particulièrement, mais pas seulement, aux process avec des fluides critiques.

Une vanne d’instrumentation double à deux voies est généralement monobloc. Elle comporte deux vannes d’isolement (blocage) et une vanne d’évacuation (purge). Si la vanne d’isolement côté process ne se ferme plus en cas de défaut, la deuxième vanne d’arrêt empêche toute fuite incontrôlée de fluide ou toute contamination du process depuis l’extérieur.

Pour les applications avec des fluides liquides ou visqueux, on utilise des vannes d’isolement avec une conception de vanne à bille. Pour une prévention optimale des dommages, les vannes à bille de WIKA sont dotés d’une combinaison de joints en plastique et en métal : En cas de défaillance du joint en PEEK ou PTFE, la pression pousse la bille sans discontinuité vers la bague métallique. Le système redondant est soumis à des tests d’étanchéité conformément à la norme BS6755 / ISO 5208 taux de fuite A.

Chaque configuration double à 2 voies offre une triple protection :

 

Ensemble de mesure avec vanne à bille en conception double manifold DBB : Les vannes à bille de WIKA sont dotés d’un système d’étanchéité plastique-métal redondant. En cas de défaillance du joint “souple” (marqué en jaune), la pression pousse la bille sans discontinuité vers son siège métallique.

  • Pour le personnel
    Les monteurs et les techniciens peuvent travailler sur un process avec des fluides critiques sans craindre d’entrer en contact avec eux. La maintenance ou le remplacement de l’instrument de mesure est ainsi possible sans danger avec une vanne à double isolement.
  • Pour l’environnement
    Les vannes d’instrumentation avec double isolement et purge empêchent le fluide du process de s’échapper dans l’environnement. Les vannes à bille et les vannes à pointeau WIKA empêchent même les émissions fugitives dans la conception appropriée. Ces variantes sont fabriquées conformément aux normes ISO 15848-1 et VDI 2440 (TA Luft).
  • Pour les instruments
    Le manifold double à 2 voies offre à l’instrument de mesure qui y est monté une protection optimale contre les dommages potentiels du process, par exemple lors d’un process de nettoyage avec des substances agressives. En même temps, cette configuration assure un fonctionnement durable et fiable de la vanne.

Une solution compacte au lieu d’un empilement de vannes

 

WIKA propose une gamme complète de manifolds double à 2 voies pour un large éventail d’applications (de gauche à droite) : modèle IBM, modèle IBF (avec raccord à bride), modèle IBS (pour l’échantillonnage) et modèle IBJ (pour les process d’injection) ainsi que le modèle monobloc IVM. La fabrication de haute qualité de toutes les pièces de la vanne permet un fonctionnement souple et précis, même à des pressions élevées et après une absence prolongée d’utilisation.

Les solutions d’arrêt telles que décrites ici pourraient, en principe, être construites à partir de composants individuels. Cependant, elles auraient une dimension correspondante importante, ce qui affecterait la stabilité de l’ensemble de mesure. En raison de la multiplicité des pièces et des raccords, le risque de fuite serait également plus élevé.

 

Les solutions de vannes dans un corps compact éliminent les inconvénients mentionnés ci-dessus. Pour les applications sans risque, il est toutefois conseillé d’utiliser des vannes standard (par exemple, les modèles IV10, IV20 et BV de WIKA). Dans le cas de fluides critiques, les monoblocs avec configuration double à 2 voies sont clairement le premier choix.

Note


Pour plus d’informations sur les vannes d’instrumentation monobloc doubles à 2 voies, veuillez consulter le site Web de WIKA. Si vous avez des questions, votre interlocuteur se fera un plaisir de vous aider.

WIKA, la pression et la température sur-mesure



Laisser une réponse