Dial thermometers process temperature

Quel thermomètre à cadran convient pour quel process ? L’utilisation d’un thermomètre bimétallique ou à dilatation de gaz dépend de plusieurs facteurs, par exemple, de la température du process.

Thermomètre à gaz (gauche) et thermomètre bimétalliques (droite)

Les thermomètres bimétalliques sont généralement conçus pour des échelles allant de -70 ° C à +600 ° C. Ceci est valable uniquement pour les instruments non remplis. Lorsqu’il y a des vibrations dans le process, l’opérateur doit souvent recourir à des thermomètres à remplissage liquide. L’huile de silicone utilisée atténue les vibrations. Cependant, cela limite la température maximale possible dans le process à +250 ° C.

Les thermomètres à gaz fonctionnent généralement de manière fiable entre -200 ° C et +700 ° C. L’opérateur doit également tenir compte de la température ambiante. Avec des températures ambiantes de 23 ° C ± 10 ° C, WIKA garantit la classe de précision 1 de la norme EN13190. Cependant, plus le volume de gaz est faible, plus cela peut être difficile à maintenir. Pour une mesure exacte de la température du process, le thermomètre doit être dimensionné de manière appropriée :

  • Le diamètre du plongeur doit être d’au moins 8 mm.
  • La partie active du thermomètre, c’est-à-dire le capteur de température rempli de gaz, doit avoir une longueur d’au moins 100 mm.

Avec les thermomètres bimétalliques, la température ambiante n’a aucune influence sur le résultat de la mesure. Par conséquent, ces instruments peuvent être utilisés avec des conditions extérieures jusqu’à -50 ° C. La longueur d’insertion et le diamètre du plongeur ne doivent en aucun cas être négligés : pour une mesure optimale, les deux doivent être dimensionnés aussi grand que possible.

Remarque
Vous trouverez de plus amples informations sur les deux types d’instruments sur le site Web WIKA sous les rubriques «Thermomètres à cadran» et «Thermomètres avec contacts de commutation».

Voir aussi notre article
Critères de sélection pour les thermomètres mécaniques (1): temps de réponse

 


Laisser une réponse