Reaktionszeit von Thermometern

Le choix de thermomètres mécaniques appropriés pour une application donnée n’est pas une tâche rapide. Thermomètres bimétalliques ou thermomètres à dilatation de gaz – la décision sur le type de thermomètre dépend de plusieurs facteurs. L’un des critères de sélection les plus importants est le temps de réponse de l’instrument de mesure.

Quand il s’agit de vitesse de réaction, il faut définitivement privilégier les thermomètres à dilatation de gaz. En règle générale, ces thermomètres prennent environ 30 secondes pour une montée en température de 10 ° C à 90 ° C. Un thermomètre bimétallique afficherait la même valeur finale après 90 secondes. En raison de leurs temps de réponse courts, les thermomètres à dilatation de gaz sont particulièrement adaptés lorsqu’il y a des exigences de commutation.

La différence de vitesse s’explique par les différents principes fonctionnels des deux types de thermomètres – contrairement au thermomètre bimétallique (qui utilise le principe de coefficients de dilatation différents), le système de mesure d’un thermomètre à dilatation de gaz est rempli d’hélium sous pression. Tout changement de température entraîne un changement immédiat de la pression interne dans le plongeur. La pression déforme le tube de mesure et la déflexion est transmise à l’aiguille par un mouvement.

Les doigts de gant affectent le temps de réponse

Comme pour les autres instruments de mesure, dans les process critiques, les thermomètres mécaniques doivent également être combinés avec un doigt de gant. Il doit être considéré qu’un tel manchon aura également une influence, dans une certaine mesure, sur le temps de réponse du thermomètre. Dans quelle mesure ? Cela dépend du matériau et de l’épaisseur de la paroi du doigt de gant.

Remarque
Vous trouverez plus de détails sur les thermomètres mécaniques sur le site Web de WIKA sous les rubriques Thermomètres à cadran et Thermomètres avec contacts de commutation.


Laisser une réponse