Les pressostats électroniques modernes offrent souvent une variété de fonctions de commutation réglables, comme la “fenêtre”. Lorsque l’on parle de la fonction de commutation “fenêtre”, cela signifie la surveillance d’une plage de mesure définie (par exemple, pour les paramètres de mesure pression, température, niveau ou débit) au moyen d’un état de commutation défini.

En général, dans la plupart des applications, un pressotat remplit une fonction de surveillance ou de sécurité. Dans le passé, les pressostats étaient fréquemment utilisés pour la surveillance d’une valeur seuil critique, par exemple l’arrêt de sécurité en cas de surchauffe, de niveau trop élevé, etc. Cependant, cela était également dû au fait que les pressostats mécaniques étaient limités par la fonction de commutation à hystérésis. Cependant, les pressostats électroniques offrent aujourd’hui différentes fonctions de commutation réglables, comme la fonction de commutation dite “de fenêtre”.

La fonction de commutation “fenêtre” permet de surveiller une plage définie et fixe (par exemple, une température comprise entre 30 et 40 °C ou un niveau compris entre 55 et 85 cm) et, avec un état de commutation clairement défini (par exemple, à l’intérieur de la fenêtre, l’état de commutation = “ouvert”), le système de contrôle peut être signalé comme étant bon/mauvais. Illustrons cela par un exemple pratique : Dans un immeuble d’habitation, un pressostat surveille un système de surpression pour l’alimentation en eau potable composé de trois pompes.

Le groupe de surpression doit fonctionner dans une “fenêtre”, ou une plage de pression, de 4 à 5 bar pour assurer une alimentation en eau avec une pression suffisante jusqu’à l’étage le plus élevé, mais aussi pour éviter toute fuite ou l’éclatement d’un tuyau en raison d’une surpression. Dans cette fenêtre, la sortie de commutation doit être active (par exemple, sortie de commutation = “fermée”), tandis qu’au-dessus ou en dessous des limites de la fenêtre, elle doit être signalée par une sortie de commutation inactive (voir fig.).

 

changement de fonction – Graphique d’état de pression/commutation avec fenêtre définie

La fonction de commutation “fenêtre” représente également une fonction de sécurité ou de surveillance. Les pressostats avec la fonction de commutation “fenêtre” sont toujours utilisés lorsque le dépassement ou le sous-dépassement de la fonction de surveillance doit être détecté et doit entraîner une action ou l’arrêt du système.

Contrairement à l’hystérésis, la fonction de commutation “fenêtre” surveille deux valeurs limites plutôt qu’une seule, un seuil supérieur et un seuil inférieur (appelés “fenêtre – haute” et “fenêtre – basse”).

Les pressostats électroniques offrent généralement une “fenêtre” librement définissable sur presque toute la plage de mesure et peuvent être configurés par un logiciel externe ou un module de configuration, ou par un écran intégré avec des touches de commande. À ce jour, l’hystérésis reste cependant la fonction de commutation la plus utilisée pour la surveillance des limites critiques. Votre interlocuteur WIKA se fera un plaisir de vous aider à choisir un pressostat approprié.



Laisser une réponse