Dans cet article, nous fournissons des réponses aux questions fréquemment posées sur les bases de la mesure de la pression, notamment sur les raisons pour lesquelles la mesure de la pression relative convient à la plupart des applications, bien que dans certains cas, une mesure de la pression absolue soit nécessaire.

Qu’entendez-vous par pression ?

En général, la pression est définie comme une force qui agit uniformément sur une zone donnée. Lorsque vous appuyez sur le bouton d’une sonnette, par exemple, la pression du bout des doigts applique une force physique qui déclenche un contact électrique à l’intérieur, qui envoie alors un signal sonore. Dans les applications industrielles, la force appliquée à une zone s’exerce généralement sur un gaz ou un liquide, mais cela peut aussi être sur un solide.

Pourquoi la pression est-elle mesurée ?

La mesure et la surveillance de la pression sont des éléments essentiels des process industriels modernes. Dans le monde entier, d’innombrables capteurs de pression, manomètres et transmetteurs fournissent des lectures de pression dans les raffineries, les usines de production, les laboratoires, les avions, les maisons et les automobiles. Ceci est fait pour s’assurer que la pression est dans des limites acceptables et, si ce n’est pas le cas, pour alerter les opérateurs ou les utilisateurs afin de corriger la situation.

Qu’est-ce que la pression absolue et comment se compare-t-elle à la pression relative ?

Pour comprendre ce que l’on entend par pression absolue, il faut d’abord définir certains termes :

Pression atmosphérique. Tout ce qui nous entoure (l’air et l’eau) a un poids et crée une pression. Au niveau de la mer, la pression moyenne est de 1 atm, soit environ 14,7 psi (livres par pouce carré), ou 1,01325 bar. Plus l’altitude augmente, plus l’air devient léger, tout comme la pression atmosphérique. La pression atmosphérique varie également en fonction des conditions météorologiques.

Pression relative. La référence zéro de la pression manométrique est la pression atmosphérique, ce qui signifie qu’une lecture de la pression manométrique n’indique que la pression supplémentaire au sein d’un système. Pour cette raison, la pression manométrique est aussi appelée surpression, car c’est la pression par rapport à la pression atmosphérique.

Pression absolue. La référence zéro en pression absolue est un vide parfait (vide absolu), qui n’a pas de pression atmosphérique. Par conséquent, une lecture de la pression absolue affiche la somme de la pression atmosphérique et de la pression relative.

Une distinction importante entre ces deux derniers types de pression est la référence zéro et le déplacement ou non de ce point de référence. Le zéro des instruments qui mesurent la pression relative est l’air ambiant, qui varie en fonction de l’altitude et des conditions atmosphériques. Le zéro des instruments mesurant la pression absolue est l’absence totale de pression, ou de vide ; ce zéro ne varie donc pas.

Comment fonctionne un instrument de mesure de la pression absolue ?

Les manomètres en pression absolue utilisent une chambre à vide interne qui sert de référence pour les mesures de pression. Les manomètres absolus utilisent une membrane solide mais flexible qui sépare une chambre à fluide et une chambre à vide. La pression ambiante locale dans la chambre à fluide provoque la déformation de la membrane vers la chambre à vide. La quantité de déformation est convertie en une valeur de pression. Cette valeur est ensuite indiquée sur le cadran du manomètre.

Manomètre absolu à membrane type 532.X

Manomètre absolu à membrane type 532.X

Quels sont les avantages de la mesure de la pression absolue par rapport à la pression manométrique ?

Comme toutes les usines d’une raffinerie ou d’une usine de production partagent la même altitude et la même pression atmosphérique, la mesure de la pression manométrique est suffisamment précise pour la plupart des process. Cependant, des situations spécifiques nécessitent une pression absolue, qui est indépendante des fluctuations de la pression atmosphérique. Les manomètres et les transmetteurs de pression absolue se retrouvent dans de nombreuses applications, notamment les altimètres d’aviation, la surveillance de la pression de vapeur des liquides, les processus de distillation, le CVC et la fabrication de semi-conducteurs. La pression des gaz dangereux que sont l’arsine et la phosphine utilisés dans le process de fabrication des semi-conducteurs doit être soigneusement contrôlée pendant le stockage et le transport. Comme les conditions atmosphériques fluctuent, il est important, lors de la surveillance des gaz dangereux, d’utiliser un point de référence qui ne change pas.

WIKA dispose d’une gamme complète de manomètres pour mesurer la pression relative, la pression absolue et la pression différentielle.

Pour plus d’informations sur l’instrument qui convient à vos process et applications, n’hésitez pas contacter nos spécialistes de la pression.



2 Réponses à
  1. LEVILLY

    Je dois faire une mesure d’hygrométrie dans un tuyau de gaz.
    Donc un appareil à pression absolue est nécessaire ?
    Merci de votre réponse.
    Cdlt.

    • Betty Pic

      Bonjour, merci pour votre message.
      La mesure de la pression dans votre tuyau de gaz ne vous permettra pas de connaître le taux d’humidité du gaz. Il vous faut un autre type d’instrument adapté à la mesure d’humidité. Et je suis désolé, nous ne proposons pas ce type d’instruments.
      Cordialement
      Pierre FORESTIER


Laisser une réponse