Il existe aujourd’hui deux méthodes d’étalonnage pour les instruments de mesure de température – l’étalonnage comparatif et l’étalonnage en points fixes. La méthode d’étalonnage à utiliser sera définie selon les exigences de précision et le type d’instrument sous test. Cependant la méthode comparative représente la méthode d’étalonnage la plus largement utilisée.

Mais en quoi diffèrent ces 2 méthodes ? En prenant l’exemple d’une sonde à résistance à étalonner, cet article vous expliquera les 2 méthodes et fera en sorte de vous apporter toutes les réponses d’une manière claire et objective.

 

L’étalonnage comparatif

Comme l’indique son nom, ce type d’étalonnage s’effectue en comparant la sonde à étalonner à une sonde de référence de qualité supérieure. La sonde de référence devrait donc avoir une précision 3 ou 4 fois supérieure à la sonde à étalonner. Pour ce faire, on placera les deux sondes dans une même source homogène de température, en veillant à laisser un petit espace entre elles, et que les éléments sensibles (c’est-à-dire les points de mesure) soient à la même hauteur. On utilisera le plus souvent un bain de liquide ou un four sec comme source de température.

 

L’étalonnage en points fixes

L’étalonnage en points fixes, contrairement à l’étalonnage comparatif, est réalisé selon le principe des points triple, de congélation et de fusion selon l’Echelle Internationale de Température de 1990 (ITS-90). Les points fixes définissent les températures auxquelles l’état physique des substances se modifie. Le point le plus important de l’ITS-90 est le point triple de l’eau. A la température de 0,01 °C, l’état physique de l’eau pure varie constamment entre la vapeur, la glace et l’état liquide. Les quantités des états physiques restent toujours en proportion constantes. En règle générale, seuls les laboratoires nationaux et les laboratoires accrédités pour de très faibles incertitudes de mesure travaillent avec ces cellules à points fixes, car celles-ci sont chères et spécifiques à cette application. Les PRTs ultra stables, qui serviront comme sondes de référence, seront calibrées selon cette méthode de points fixes. La sonde de référence est insérée dans une cellule à point fixe ouverte ou fermée, qui permettra à la température de rester constante pendant une longue période.

 

Exemple: points fixes de -189 à 660 °C selon ITS-90 :

Point fixeTempérature
Point triple de l’argon-189,3442 °C
Point triple du mercure-38,8344 °C
Point triple de l’eau0,01 °C
Point de fusion du gallium29,7646 °C
Point de congélation de l’indium156,5985 °C
Point de congélation de l’étain 231,928 °C
Point de congélation du zinc 419,527 °C
Point de congélation de l’aluminium 660,323 °C


Note
Tous les services en étalonnage d’instruments de mesure de température sont disponibles sur le site WIKA.


6 Réponses
  1. yapo serge

    s’il vous plait j aimerai savoir comment la methode d etalonnage par les fixes se fait
    voila mon mail sergesyapo@gmail.com
    s’il vous pouvez m envoyer des documents n’hesiter pas merci

    • Sandrine Beaufils

      Bonjour, en réponse à votre question, voilà un rappel des cellules point fixe, que notre laboratoire possède actuellement (et pour lequel il est accrédité) :

      Point triple de l’eau 0,01 °C
      Point de fusion du gallium 29,7646 °C
      Point de congélation de l’indium 156,5985 °C Point de congélation de l’étain 231,928 °C Point de congélation du zinc 419,527 °C Point de congélation de l’aluminium 660,323 °C

      La méthode est simple, c’est une mesure en direct, c’est-à-dire que seule la sonde de température à étalonner est introduite dans la cellule de points fixes.
      Car c’est cette cellule qui (correctement et minutieusement préparée) génèrera la température du point de congélation ou fusion ou de l’équilibre du point triple.

      Wika propose également des formations sur ce type d’étalonnage, n’hésitez pas à nous consulter.
      Et pour des infos complémentaires, n’hésitez pas à consulter notre site internet ICI

      • yapo serge

        j’ai un theme sur cette methode d’etalonnage
        mais s’il vous plait apres la lecture de temperature quelles sont les etapes suivantes en utilisant les fonctions de reference pour gamme de temperature de l’EIT-90 merci

        • Sandrine Beaufils

          Bonjour,

          Il nous faudrait plus d’information sur la finalité de votre thème. Votre question porte t’elle sur l’analyse des résultats ?
          Nous proposons des formations sur le sujet pour rentrer dans le détail de ce type d’étalonnage. Je vous invite à nous contacter sur l’adresse mail : info@wika.fr, et nous pourrons personnaliser cette formation en fonction de votre besoin réel.

          Cordialement

          • yapo serge

            quelles sont les sondes que l’on peut etalonner avec la methode de EIT-90

          • Sandrine Beaufils

            Bonjour,

            L’EIT-90 est une échelle de température définie par des points fixes de température, toutes les sondes peuvent donc être étalonnées en suivant cette échelle.
            N’hésitez pas à vous rapprocher de notre service commercial si vous avez des besoins d’étalonnage particulier.

            Cordialement


Laisser une réponse