RTD

Tout comprendre sur la façon dont les RTD (sondes à résistance) mesurent les changements de température en suivant la variation de la résistance électrique dans les fils métalliques. Les valeurs de résistance des fils métalliques sont connues, de sorte que les changements de valeur de résistance sont une image précise des changements de température.

Un capteur de température à résistance (RTD) est un capteur de température basé sur une résistance métallique dont la valeur de résistance varie en fonction de la température. Parfois appelés thermomètres à résistance, les RTD sont couramment utilisés dans les applications de laboratoire et industrielles, car ils fournissent des mesures précises et fiables sur une large plage de températures.

Comment fonctionnent les RTD?

Un fil métallique dans le capteur RTD a un changement connu de résistance électrique par rapport à la variation de température, de sorte que le capteur RTD peut produire une mesure précise des changements de température. Cette lecture peut être utilisée en  affichage local ou transmise par voie d’un transmetteur.

Quels sont les avantages et les inconvénients des RTD?

Les Avantages:
– Mesure précise et fiable de la température sur une large étendue de température
– Plus facile à installer, calibrer et entretenir que les thermocouples, les thermomètres bimétalliques et les thermomètres numériques
– Lectures très stables et reproductibles par rapport à d’autres technologies de mesure de température

Les inconvénients:
– Coût environ deux fois plus élevé que les thermocouples
– Ne peut pas être utilisé à des températures supérieures à 482-538 ° C (900-1000 ° F)
– Sensible aux vibrations ou aux dommages accidentels

Quels sont les différents types de RTD?

Trois types de RTD sont couramment utilisés dans les applications industrielles aujourd’hui:
– Les éléments RTD bobinés comprennent un fil métallique – généralement du platine, mais aussi du cuivre ou du nickel – enroulé autour d’une bobine de verre ou de céramique et scellé avec du verre.
– Les éléments RTD à plaquette partiellement supportée sont fabriqués avec une petite bobine de fil insérée et fixée dans un isolateur céramique.
– Dans les éléments RTD à couche mince, une fine couche de platine ou de métal est déposée sur un substrat en céramique. Ces capteurs offrent la plus grande précision et les durées de vie les plus longues, mais sont généralement plus chers que les deux autres types.

Pourquoi le platine est-il le métal le plus couramment utilisé dans les RTD?

Ce métal noble a plusieurs propriétés bénéfiques:
1. Il est chimiquement inerte.
2. Il a une relation presque linéaire entre la température et la résistance.
3. Son coefficient de température en fonction de la résistance est suffisamment grand pour que la variation de résistance soit mesurable
4. La grande stabilité; la résistance du platine change très peu avec le temps.

Quelle est la différence entre les RTD à deux, trois et quatre fils?

Plus le nombre de fils utilisés est important, plus le RTD est précis.
– Avec un élément RTD à deux fils, les deux fils qui fournissent le courant d’excitation et les deux fils à travers lesquels la tension est mesurée sont les mêmes.
– Le type le plus commun pour les applications industrielles modernes, un RTD à trois fils utilise un circuit de mesure de pont de Wheatstone pour compenser le résistance du fil de cuivre (le cuivre étant moins cher que les fils principaux en platine).
– Les RTD à quatre fils compensent plus complètement la résistance des fils, la longueur du fil étant une contrainte moins importante. Ceci fournit une précision nettement améliorée pour juste le coût d’une petite quantité de fil d’extension en cuivre.

Note
Découvrez notre large gamme de RTD sur notre site. Votre contact commercial WIKA sera heureux de vous renseigner.



Laisser une réponse